Avertir le modérateur

18/06/2007

Le côté "rock'n'roll"

Le côté "rock'n'roll" du blog, ce qualificatif étant pris dans son sens tardif et dérivé synonyme de fantaisiste ou frivole, ce sont bien sûr les billetrs signés Johnny Cavallo, les dessins humoristiques, et dans l'ensemble un esprit taquin assez peu soucieux des convenances et même moqueur vis-à-vis de certains concepts établis en normes qui en se définissant dans le conflit, le drame et la souffrance, font office de désinformation. Ce sont les pétillances, la pétulance véhiculant un peu de jouvence dans un monde affecté d'une fâcheuse tendance à se rigidifier, à s'alourdir, à se rider d'arrogance, à se condamner, à cause de sa vision projective frustrée et paralysante, occupée et meublée par délégation, investie d'identifications mensongères.
Cette note pourrait s'accompagner en mettant côte à côte les deux sourires de Chuck Berry et de Ramana Maharshi, non par bondieuserie mais par imagination poétique.
Le rock'n'roll n'est pas seulement une danse; c'est une musique syncopée célébrant la joie, qui découle du blues et du spiritual, bouffée d'air frais apportée au "cauchemar climatisé" des bâtisseurs d'empires par un peuple par ailleurs réduit à la ségrégation et à l'esclavage. C'est une leçon d'histoire !...
TumTum n'exclut pas la possibilité d'une reliance pataphysique/métaphysique bien qu'elle soit relative à l'aspect ludique et comique, permettant de déceler ce qui "n'est pas". Ainsi le l'humour est-il social et culturel. Le rire, séquentiel, saccadé, rappelle la secousse, le rythme syncopé, communicatif.
La joie est sans limite, libre de toute morale, et transporte en elle une qualité toute autre que celle d'une esthétique conditionnée. Mais la méditation nous ramène à une dimension d'innocence du regard, d'émerveillement, qui n'est plus "risible". C'est la Beauté, antérieure à ce ludisme fondamental, qui est le foyer véritable de toute créativité. Lorsque les sujets momentanés qui font rire s'incrustent dans leurs limitations réactives épaisses et durables, s'effectue naturellement une discrimination qui déserte le champ magnétique du "nervosisme" du rire, imposé en répétition, au profit d'un champ beaucoup plus libre et vaste, ce qui ne veut nullement dire que la faculté de rire ait disparue.
De nos jours, nous avons affaire avec des techniciens qui manipulent ce qu'ils ne comprennent pas.
Ils imposent des règles sommaires qui se révèleront toujours en contradiction avec le rythme naturel de la vie, de la beauté, de la joie, dans lequel les êtres se rencontrent, et peuvent être amenés à participer chacun selon ses dons et ses capacités, à coopérer, à communiquer, à vivre ensemble.
L'esprit militariste et arriviste a ruiné cette perspective. Le fonctionnel géré par le mental ne peut que fonctionner de travers. Le Relié fait encore l'objet d'une superstition. On ne peut l'imposer par la force
comme c'est le cas dans les entreprises qui s'ingénient à pallier au stress qu'elles encouragent par ailleurs, par des séances de "gymnastique zygomatique" présentées comme sanitaires, "pour le bien-être individuel autant que pour la bonne marche du système". Stages de rire thérapeuthique censés planifier et réguler le "moral des troupes", et ceci dans un cadre institutionnel imposant une certaine abnégation robotique idéalisée en "profil" . On ne peut ignorer tout ce côté manipulateur, véhiculant son ombre. Le dénigrement, tout comme l'humour noir, et même la régression courante dans le cloaque de "l'inconscient" freudien, peuvent surgir à tout moment de ces pratiques d'exorcisme, et le rire prendre à son tour un caractère mécanique obsessionnel, très souvent raciste, accentuant par là le malaise que l'on cherche à enrayer.

14:22 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu